Utiliser le déficit foncier pour payer moins d’impôts

Il est possible de payer moins d’impôts grâce au déficit foncier, lequel concerne tous les investissements locatifs qui nécessitent des travaux conséquents au préalable. Ces charges font l’objet d’une défiscalisation qui se présente comme une réduction de revenus. Le déficit foncier n’est pas pour autant considéré comme une niche fiscale puisqu’il entre dans le cadre de la fiscalité de droit commun.

Avec le déficit foncier, défiscalisez sans limites

En effet, grâce à cette formule, chaque investisseur peut espérer défiscaliser ses revenus fonciers sans limites. C’est possible dans la mesure où le déficit foncier propose une défiscalisation des revenus au travail. Autrement dit, en cas de travaux de réaménagement importants, l’investisseur pourra bénéficier d’une réduction sur le coût des travaux sur un total de 6 années pour ses revenus de travail. Il faut juste que ce montant entre dans la limite annuelle imposée.

Le déficit foncier permet également la défiscalisation des revenus fonciers où les travaux sont déductibles des revenus fonciers existants sans limites. Pendant 10 ans, l’excédent du déficit foncier est toujours imputable sur les revenus fonciers.

Les obligations à respecter

Pour bénéficier de cette réduction d’impôts via le déficit foncier, il faut respecter ces conditions. Il faut acquérir un bien qui va être proposé en location. Les travaux qui vont y être réalisés ne doivent en aucune manière être orientés vers la reconstruction mais plutôt vers la rénovation uniquement. Remarquez que ce dossier en parle très bien.

Il faut également respecter le plafonnement imposé concernant les revenus de travail. Toutefois, le déficit foncier permet un report de l’excédent, lequel ne doit pas être déduit des revenus du travail durant les années de travaux.

Le déficit foncier s’adresse ainsi à toutes les personnes qui disposent déjà de revenus importants. Il est d’ailleurs plus intéressant pour les investisseurs qui disposent d’une tranche marginale d’imposition de 45 %.

Les avantages du déficit foncier

Outre la défiscalisation des revenus du travail et la défiscalisation des revenus fonciers, le déficit foncier permet également d’associer la revalorisation du patrimoine immobilier avec la défiscalisation. Associé aux conditions basiques d’un investissement immobilier (rapport qualité/prix, qualité de l’emplacement, rentabilité locative, coût des travaux…), le déficit foncier est un excellent moyen de payer moins d’impôts.

Pour comprendre toutes les démarches et quintupler vos avantages, il est préférable de vous adresser à un expert en déficit foncier. Il saura vous guider dans votre projet et vous montrer la voie vous amenant aux bénéfices que vous attendez.