Comment calculer le crédit d’impôt ?

Il y a plus d’une manière d’alléger le coût de votre impôt sur le revenu. Parmi elles, il y a le recours à un crédit d’impôt. C’est une sorte de réduction d’impôt, avec quelques caractéristiques en plus. Pour mieux comprendre ce mécanisme, ce présent article vous aidera.

Quel est le principe du crédit d’impôt ?

En principe, le crédit d’impôt vise à diminuer, voire effacer les charges fiscales des bénéficiaires en raison de leurs dépenses pendant une année. Une restitution aura lieu dans le cas où le montant du crédit d’impôt serait supérieur à l’impôt dû. Elle se fera soit, par virement bancaire, soit par chèque.

L’administration fiscale prévoit un crédit d’impôt à valeur inégale pour les différents cas de figure ci-dessous. De manière générale, le crédit d’impôt vaut 50 % des dépenses éligibles. À 1 000 euros de dépenses s’applique une diminution d’impôt de 500 euros. Cependant, le montant de ces dépenses est plafonné.

Le crédit d’impôt peut s’accorder à toute sorte d’imposition : l’impôt sur les revenus, l’impôt foncier et la TVA. Pour jouir de la réduction, vous pouvez faire la demande à l’heure où vous effectuez votre déclaration d’impôt.

Dans quel cas obtenir un crédit d’impôt ?

L’avantage fiscal qu’est le crédit d’impôt est obtenu en faveur d’une certaine dépense. Cela concerne aussi bien l’emploi d’un salarié à domicile que le babysitting ainsi que les travaux effectués dans le cadre de l’amélioration énergétique de la résidence principale.

Le crédit d’impôt s’applique à tout particulier employant un salarié à domicile, pour :

  • entretenir la maison,
  • effectuer les travaux ménagers et jardinages,
  • réaliser de petit bricolage,
  • garder les enfants de 6 ans,
  • donner des cours de soutien scolaire,
  • assister une personne âgée ou à mobilité réduite

Si vous songez à réaliser des travaux d’économie d’énergie dans votre résidence principale, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) vous est accessible, à condition que la maison soit construite depuis plus de 2 ans.

Cet avantage fiscal est aussi octroyé dans le cadre de l’acquisition d’équipement de l’habitation afin de soutenir l’aide aux personnes ainsi que la prévention des risques technologiques pour les locations.

Modalité de calcul du crédit d’impôt

Pour le cas des particuliers employeurs, le taux du crédit d’impôt se hisse à 50 % de la somme versée pour raison salaire des employés, sans dépasser le plafond de 12 000 euros. Ce qui donne une déduction à échelle de 6 000 euros sur votre IR. Pour la garde d’enfants, le montant pris en compte se plafonne à 2 300 euros par an, par enfant, avec un taux de réduction qui s’élève à 50 %. Après calcul, l’avantage fiscal est évalué à 1 150 euros par enfant.

Le CITE propose un taux de réduction unique de 30 % sur les dépenses engagées pour la réalisation des travaux. Le plafond des dépenses sur 5 ans varie en fonction de la situation du contribuable. Pour un célibataire, veuf (ve) ou divorcé, il est fixé à 8 000 euros contre 16 000 euros pour un couple. Une majoration de 400 euros s’ajoute à ces montants s’ils ont une personne à charge.